Souvenez-vous, le 21 janvier, Facebook annonçait qu’il allait à nouveau changer l’algorithme de son edgerank. Autrement dis, changer le nombre et la manière dont les fans sont affectés par les publications d’une page.

Pour ceux qui n’ont pas une vision très claire sur ce qu’est le Edgerank, en voici une courte description.
Mark et ses copains se sont dit qu’avec la grande quantité de contenus générés sur son réseau, il allait falloir y intégrer un filtre.
Sur base de vos interactions avec vos amis, Facebook va décider d’afficher telle ou telle information sur votre mur, si vous n’avez pas d’échanges (likes, commentaires …) avec certains de vos amis, il considère que vous n’êtes pas si proche et n’affiche donc pas ses mises à jour sur votre mur.

[hr style= »striped »]

En voici la formule détaillée:

edgerank-300x61

 

  1. Affinity (u) : le score d’affinité entre l’utilisateur (le visionneur) et le créateur de contenu
  2. Poids (w) : pondération pour ce type de contenu (créer, commenter, tagger…)
  3. Temps (d) : pondération en fonction de l’âge du contenu.

[hr style= »striped »]

Une bonne initiative, puisque cela permet de n’afficher que les contenus pertinents, mais une fois que nous appliquons cela aux pages de fans, l’équation est un peu moins « louable ».

En effet, si nous reprenons la genèse du discours tenu par Facebook aux marques, l’idée était de regrouper ses fans au sein d’une même plateforme intégrée dans leur vie digitale. Grâce à cela, ils seraient capables de les recontacter à leurs guises au travers de publications photo ou autres.

Ceci était vrai avant l’apparition du Edgerank, depuis, c’est un peu plus compliqué, et la dernière modification qui date de ce 21 janvier ne va pas aider. En effet, sur base de ce même principe de Edgerank, et d’interaction avec la page et ses publications, chaque page, et chaque utilisateur vont se voir attribuer un score d’engagement, témoin du lien qui les unit et déterminera le taux de « reach » de chaques pages.

Et c’est là où le bât blesse, puisque ces dernières semaines ce score de reach a encore chuté, ce qui signifie que de moins en moins de personnes  voient naturellement les publications issues de vos pages de fans.
Voici un graphe issu d’une étude représentant le reach moyen des pages ces derniers mois:

Status-Update-Reach-Change-Jan2014-1

Cependant, l’engagement diffère en fonction du type de publications (photo, vidéos, liens …), voici donc une vision de l’engagement généré par ces différents types de contenus.

Content-Type-Reach-Change-Jan2014 Content-Type-Eng-Change-Jan2014

Mais pas de soucis, ne vous inquiétez pas, Mark et ses copains ont pensé à tout, vous pouvez continuer à toucher toute votre communauté si vous le souhaitez vraiment vraiment beaucoup… – …en payant !

Eh oui, dans ce monde où tout s’achète, même les bonnes intentions ont une limite et vous allez donc pouvoir décider de bypasser ce edgerank en payant une (modique) somme par centaines de fans. Ce qui peut vite vous coûter cher si vous en avez un grand nombre.

Ce qui implique que depuis l’introduction de ce Edgerank, qui est apparu peu après l’entrée en bourse de Facebook qui avait donc besoin de nouveaux revenus, le réseau social est passé d’un média (presque) gratuit à un média payant pur et dure.

Et depuis, Facebook n’a fait qu’accentuer cette orientation pour peu à peu se transformer en un CRM social, au même titre qu’un CRM plus classique (mails), ce qui exige de:
– Gérer ses membres
– Profiler ses membres
– Créer du contenu
– Pousser à interagir
– Entrer en dialogue
– Offrir des avantages exclusifs
– …

Bref vous l’aurez compris, l’appellation CRM social est plus proche de la réalité pour les marques que celle de réseau social !
Et comme tout CRM, ce n’est pas gratuit !!!

Outre les coûts de stratégie, de création de contenus, de développement d’offres personnalisées …
À chaque fois que vous souhaitez communiquer avec vos membres, vous devez payer comme pour les envois de mails, vous voilà prévenus !

Cedric/c

Laisser un commentaire

About Cédric Cauderlier

Digital strategy & Co-founder @ Mountainview - Blogger - Digital Consultant - Keynote speaker & a lot of other digital things - Ex Danone & Accor

Category

Réseaux sociaux