En ce jeudi 15 mars 2018 avait lieu la nouvelle édition du traditionnel UBA Trends Day.
8 speakers triés sur le volet, venus des quatre coins du monde.

Retrouvez toutes les présentations sur le site de l’uba

Joseph Jaffe

Il a ouvert le bal avec une présentation sur les liens qui unissent les grandes entreprises et les startups. Son point de vue consiste à pousser les entreprises à acheter les startups qu’elles ne parviennent pas à concurrencer.
Il en est convaincu, chaque société possède une âme soeur dans l’univers des startups, il suffit de la trouver !
Pour aller dans cette direction, le groupe Coca-Cola,  développe une approche Now – New – Next.

Celle-ci implique que 70% des budgets sont investis dans des besoins quotidiens et actuels, 20% dans de nouvelles démarches et 10% sont à destination d’investissements dans le futur. Et vous, quelle est votre répartition Now – New – Next ?

Matthew Banks

Outre son style excentrique, Matthew remet au centre des considérations marketing les émotions. Dans cette même réflexion, il prend ses distances avec les évolutions technologiques, en se posant la question sur les limites à poser dans son quotidien.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez retrouver un TedX complet sur la thématique « How GAFA are manipulating our emotions ? » ici

Carla Johnson

« We all suffer from Brand Detachment Disorder ». C’est par cette phrase que nous pourrions facilement résumer la présentation de Carla.

Quelles marques admirez-vous ? Pourquoi ? Pourquoi ne pas appliquer leur vision dans votre business ?

Ces marques qui réussissent, ont toutes un point commun, elles observent leurs clients et leur proposent une expérience unique et pertinente. Prenez par exemple la campagne: BeTheMatch

Christopher Sanderson

Il mise sur un futur de la vente qui allie online et offline.
Si les retailers souhaitent garder une longue d’avance, ils vont devoir être capables de raconter une histoire cohérente, quel que soit le canal. Et pour cela, il devra partir d’une connaissance fine de ses clients.

Ils devront donc apprendre d’eux et leur proposer une expérience unique et conviviale.

Ross Bertstein

Grâce à son débit de parole hors norme, Ross a partagé avec nous les efforts mis en place par les clubs de sports pour attirer les meilleures recrues. Il en a fait un parallèle avec les entreprises qui doivent offrir le meilleur environnement de travail pour attirer les meilleurs profils.

Cela implique la constitution d’une équipe de spécialistes, l’utilisation de technologies dernier cri ou encore la recherche de performances à tous les étages.

David Mattin

Avec sa casquette de trendwatcher, David a illustré plusieurs tendances lourdes qui animent nos marchés. Son point de départ consiste à nous dire que les tendances sont issues de besoins primaires. Deux tendances ont retenu mon attention.
1. Wokenfluencers
L’utilisation d’influenceurs issus de minorités et représentatifs de profils précis. Permettant de faire émerger de nouvelles réalités et de nouveaux univers. Un exemple avec Under Armor et son égérie issue de l’immigration.

2. Assisted development
Il est difficile de devenir adulte, et la jeune génération mise beaucoup sur l’assistance que pourrait apporter le digital.
Des outils, des applications, mais aussi une expérience utilisateur adaptée et facilitée.

Daren Poole

L’intelligence artificielle amènera son lot de disruption, mais aussi ses opportunités.
Pourtant il nous rappelle que nous devons mettre le besoin avant la technologie, sinon nous allons droit au désastre.

Et c’est ce qui nous différencie des machines, puisqu’elles ne sont pas capables de créativités. Cependant, nous allons devoir orienter notre communication afin d’être plus authentiques que jamais pour être relevants.

Daniel Levine

Enfin, Daniel met en avant le fait que la technologie avait pour but de nous donner plus de temps libre, et au final cela aura eu l’effet inverse.

La simplicité est donc au coeur de l’expérience utilisateur que nous devons proposer. Le but est de leur faire gagner du temps, gardons cela à l’esprit. La technologie pour la technologie n’a aucun sens.

Pour résumer cette journée, nous devons définir précisément la place de la technologie dans l’expérience que nous souhaitons proposer. Celle-ci devra être authentique, unique et créative, tout en respectant l’ADN de la marque et de sa cible. Cela pourra passer par la voix (Alexa, Google Home..), par l’intelligence artificielle, les bots et bien d’autres.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition le 21/03/2019 !

Cedric/c

 

 

Join the conversation! 2 Comments

  1. Bon résumé Cédric, merci!

    Répondre
    • Au sujet du premier intervenant et de sa suggestion de gémellité start-ups/grosse entreprises, je pense également à l’approche interne avec très concrétement la mise en place de pôles d’innovation au sein même des entreprises, d’ « Innovation Awards » pour favoriser l’esprit d’entreprise et d’innovation des employés (avec à la clé, des heures de développement pour que l’idée gagnante voie le jour ainsi qu’une recompense financière personnelle pour les gagnants..)…

      Répondre

Laisser un commentaire

About Cédric Cauderlier

Digital strategy & Co-founder @ Mountainview - Blogger - Digital Consultant - Keynote speaker & a lot of other digital things - Ex Danone & Accor

Category

Belgique