La place du mobile dans notre quotidien est de moins en moins contestable, au point que certains n’hésitent pas à affirmer que « Mobile is the new normal » Cf. #TWBE15

Des acteurs tels que Google s’intéresse de près à cette tendance, car ils sont au coeur de cette évolution. Ils vont même plus loin, avec des prises de position telles que la dernière en date.

Au niveau des applications, il existe aussi des enjeux majeurs, et pour cela il est important de comprendre ce qui pousse les utilisateurs à installer une nouvelle application, mais aussi à l’utiliser au quotidien.

macgpic-1421166600-57600111499117-sc-op

Comment émerger au travers des millions d’applications présentes sur les différents stores ?

Il semblerait que la prescription de la part de la famille, des amis et des collègues soit la source principale d’inspiration pour choisir une app pour plus de 50% des utilisateurs.

Capture d'écran 2015-05-10 11.44.45

Ensuite viens l’Apple store ou le google play, il convient donc de jouer parfaitement avec les différents éléments qui compose la présence d’une application sur ces stores.

À savoir:
– Les recommandations des autres utilisateurs
– Les visuels de l’application
– Le prix
– L’explication claire des fonctionnalités

Les moteurs de recherche, quant à eux, ne sont pas à négliger puisqu’ils représentent un canal d’acquisition pour plus de 25% des utilisateurs. Avec en tête les app technologiques (Spotify, Netflix…), ensuite les app voyages et en queue de peloton, les applications sociales et de gaming.

Il existe aussi des barrières à l’installation d’une app, la plus importante est le prix, et cela pour 4 personnes sur 5.
Les internautes attendent des applications gratuites, les raisons qui poussent les gens à payer sont directement liées au type d’applications.

Pour vous donner une idée, le prix moyen que les utilisateurs sont prêts à payer pour une application tourne autour de 2,17$

Capture d'écran 2015-05-10 13.34.45

Aujourd’hui, seule une application sur quatre installés est utilisée quotidiennement. Avec une préférence pour les app sociales et de jeux. De plus, une sur quatre n’est jamais utilisée !

Il convient donc de comprendre les facteurs d’utilisation des applications chez les consommateurs. Et à ce titre, l’aspect « facilitateur » est un élément clé. Si l’application me rend la vie plus facile, elle a plus de chance de figurer dans mes habitudes.

Capture d'écran 2015-05-10 14.12.38

 

Heureusement, tout n’est pas perdu, il est toujours possible de réengager des utilisateurs ayant abandonné l’utilisation d’une app. Et le meilleur moyen reste la notion de coupon ou de réduction, pour des acteurs tels que le retail. Ensuite, le contenu, nouveau et exclusif peux permettre de récupérer certains utilisateurs.

Nous pouvons donc conclure qu’il ne s’agit pas uniquement de réussir à figurer sur le smartphone, il faut aussi réussir à figurer en bonne place dans la liste des applications utiles ou divertissantes des utilisateurs.

Ce qui relève d’un défi beaucoup plus grand que de simplement imaginer une app !

Cedric/c

 

Join the conversation! 4 Comments

  1. […] La place du mobile dans notre quotidien est de moins en moins contestable, au point que certains n’hésitent pas à affirmer que “Mobile is the n  […]

    Répondre
  2. Bonnes infos ça! Merci Monsieur Cédric.

    Répondre
  3. […] La place du mobile dans notre quotidien est de moins en moins contestable, au point que certains n’hésitent pas à affirmer que « Mobile is the new normal » Cf. #TWBE15 D…  […]

    Répondre

Laisser un commentaire

About Cédric Cauderlier

Digital strategy & Co-founder @ Mountainview - Blogger - Digital Consultant - Keynote speaker & a lot of other digital things - Ex Danone & Accor

Category

Mobile, Study